Le soleil est encore couché derrière les grands morceaux de tissus jaunes et rouges, le chapiteau est dégonflé et on entend au loin comme des bruits d’Hommes en train de le monter. Le réveil va sonner, il est assez grand par rapport au reste de l’appartement, certainement disproportionné, cerné de gris et on y compte trois épaisses aiguilles vertes, elles ont toutes la même longueur ce qui les rend difficile à séparer.

L’alphabet qui écrit les chiffres est un caractère à empattement rouge, qu’on aurait pu croire dessiné directement à la main tellement les courbes sont maladroites. Sur le dessus, un bouton à presser lorsqu’il commence à résonner dans le petit appartement tous les matins.

Quand je commence à travailler, j’ouvre mon carnet ou allume mon ordinateur portable pour commencer à écrire. Je dis écrire parce qu’une bonne partie de mon travail passe d’abord par le texte.

J’ouvre un nouveau document pour lequel je choisis le format et les marges, les caractères qui le composent, leurs tailles, les espaces entre les lettres, entre les mots et entre les lignes. Une fois mon texte écrit, je recommence depuis le début sa forme, l’imprime, le donne à lire; et puis il devient le support indispensable de la forme d’après.

contact :
paul.bouigue@gmail.com

social :
instagram
vimeo

a b c d e f  

cap au pire :

Costumes, scénographie et accessoires pour Copi Cabaret Tour, d’après la pièce La tour de la Défense de Copi - mise en scène de Garance Robert de Massy mai 2021 - juin 2021
Reading Machines avec Tiger Dingsun décembre 2020 - janvier 2021
Site web pour Fol Film Festival décembre 2020
Site web pour l’association Folle Béton juillet 2020

Publication Ficciones Typografika 1642 2019

École nationale supérieure des Arts Décoratifs, Paris, 2017 - 2022


expositions et salons :
Carte blanche pour Folle Béton octobre 2020
La distance séparant l’œuf du sol - PAC Marseille août 2020
Fanzines! Festival juin 2019
C H A P E L L E - Salon de l’édition graphique mai 2019
Spin Off, Angoulême janvier 2018
Ficciones Typografika juin 2017


paul bouigue bat des ailes

ateliers :
HfG Karlsruhe juillet 2019