Aux premiers jours de l’été 2021, je dessine le site web de [Catherine Viollet](https://catherineviollet.fr) qui commence à peindre sur des envers colorés de skaï. Ils donnent à ses toiles des couleurs de départ, comme sur les pages de son site. Pour peindre, elle navigue au dessus, peint des quatre angles pour donner à la toile son abstraction. Selon ce principe, les éléments péritextes, les légendes et les corps typographiques viennent s’agencer, comme le corps de Catherine, autour de son travail.
Aux premiers jours de l’été 2021, je dessine le site web de [Catherine Viollet](https://catherineviollet.fr) qui commence à peindre sur des envers colorés de skaï. Ils donnent à ses toiles des couleurs de départ, comme sur les pages de son site. Pour peindre, elle navigue au dessus, peint des quatre angles pour donner à la toile son abstraction. Selon ce principe, les éléments péritextes, les légendes et les corps typographiques viennent s’agencer, comme le corps de Catherine, autour de son travail.
Aux premiers jours de l’été 2021, je dessine le site web de [Catherine Viollet](https://catherineviollet.fr) qui commence à peindre sur des envers colorés de skaï. Ils donnent à ses toiles des couleurs de départ, comme sur les pages de son site. Pour peindre, elle navigue au dessus, peint des quatre angles pour donner à la toile son abstraction. Selon ce principe, les éléments péritextes, les légendes et les corps typographiques viennent s’agencer, comme le corps de Catherine, autour de son travail.
Aux premiers jours de l’été 2021, je dessine le site web de [Catherine Viollet](https://catherineviollet.fr) qui commence à peindre sur des envers colorés de skaï. Ils donnent à ses toiles des couleurs de départ, comme sur les pages de son site. Pour peindre, elle navigue au dessus, peint des quatre angles pour donner à la toile son abstraction. Selon ce principe, les éléments péritextes, les légendes et les corps typographiques viennent s’agencer, comme le corps de Catherine, autour de son travail.
Aux premiers jours de l’été 2021, je dessine le site web de [Catherine Viollet](https://catherineviollet.fr) qui commence à peindre sur des envers colorés de skaï. Ils donnent à ses toiles des couleurs de départ, comme sur les pages de son site. Pour peindre, elle navigue au dessus, peint des quatre angles pour donner à la toile son abstraction. Selon ce principe, les éléments péritextes, les légendes et les corps typographiques viennent s’agencer, comme le corps de Catherine, autour de son travail.
Aux premiers jours de l’été 2021, je dessine le site web de [Catherine Viollet](https://catherineviollet.fr) qui commence à peindre sur des envers colorés de skaï. Ils donnent à ses toiles des couleurs de départ, comme sur les pages de son site. Pour peindre, elle navigue au dessus, peint des quatre angles pour donner à la toile son abstraction. Selon ce principe, les éléments péritextes, les légendes et les corps typographiques viennent s’agencer, comme le corps de Catherine, autour de son travail.
retour