Des grands tissus qui se déroulent, tombent étoiles de tissus et confettis, leurs contre-formes pliées sont déjà double pages.
Introduction par un poème en huit pages sur papier 350g vert de prairie, imprimé en rouge et noir, sérigraphie blanche sur la page 6, le tout raconte le réveil du carnaval. Le livre est costumé d’une toile jaune à rabats non cartonnée pour que ses mouvements soient amples, qu’il puisse danser, sérigraphiée en deux couleurs, ocre et bleu.
retour